Bouygues se lance dans l’internet des objets

L’internet des objets connectés, un marché estimé à 10 milliards de dollars commence à susciter l’intérêt des FAI, et c’est bien normal allez-vous me dire ! Tout peut aujourd’hui être connecté et ca le saura de plus en plus dans les années à venir lorsqu’on voit que plus de 19% des développeurs travaillent sur des projets liés à l’internet des objets (loT), selon une étude américaine Evans Data Corp.

La maison du futur entièrement connectée

La domotique, c’est un peu le rêve synonyme de confort, pour faciliter le quotidien ou encore d’économie d’énergie et de sécurité de la propriété. De nombreux objets ont aujourd’hui la capacité de se connecter à l’internet (Téléphone, ordinateurs, télévision, lecteur mp3, radio-réveil…). Mais pour le moment l’utilité du tout connecté n’est pas encore assez développé et le prix de ces objets est trop élevé pour toucher tout le monde.

Aujourd’hui la principale technologie utilisée dans ce milieu est soit celle de SigFox, société Toulousaine qui vient de lever 100M€ soit celle de LoRa (Long Range), société choisi par Bouygues Telecom pour développer son réseau.

Bouygues lance la première offre commerciale dédié aux objets connectés

Le 26 Mars dernier, Bouygues a annoncé ses intentions de se positionner sur une offre dans le domaine du Machine to Machine (M2M) et de l’Internet of Things (IoT) pour répondre à un futur besoins des clients.

Cela représente un gros marché que Sigfox entend bien continuer de développer. Même si Thomas Nicholls, directeur marketing de Sigfox, ne prend pas l’arrivée de Bouygues sur ce marché comme un concurrent avec LoRa :

Avec LoRa, Bouygues se lance dans une impasse, assure catégoriquement Thomas Nicholls. Selon lui, l’IoT et les milliards d’objets à connecter requièrent une technologie plus aboutie, et surtout ne peut dépendre d’un fournisseur de composants, car dans cette industrie le multi-sourcing sera obligatoire.”.

Bouygues compte bien s’implanter en lançant une offre sur Paris et Issy-les-Moulineaux dans un premier temps, puis s’étendre à plus de 500 autres villes d’ici la fin de l’année.

Publié par

Benjamin Rhéaume

Benjamin Rhéaume

Passionné depuis toujours par les nouvelles technologies, je souhaite partager mon expérience utilisateur et conseiller au mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *