Qu’est-ce que l’ADSL ?

L’ADSL ou la ligne d’abonné numérique asymétrique couvre 30,4 millions de lignes de cuivre sur le territoire. L’ADSL se présente comme étant une des technologies mises à la disposition des abonnés. Il relie trois canaux essentiels, dont le canal téléphonique, le canal montant moyen débit et le canal descendant de haut débit. Les boucles de cuivre des lignes téléphoniques passent uniquement par le xDSL. Cette technologie vous propose un débit maximal de 15 Mb/s. Le haut débit peut être installé dans chaque foyer grâce au nouveau venu, le VDSL. Cette nouvelle version vous offre des débits jusqu’à 80 Mb/s et au maximum 100 Mb/s.

Vous pouvez compter sur la fiabilité et la facilité d’installation de la box ADSL. L’équipement nécessaire nécessite un central téléphonique qui s’accorde à votre immeuble. Vous éviterez la mise en place d’une ligne et cela représente un atout majeur pour cette technologie. Une astuce pour accéder aisément à internet avec l’ADSL, vous devez vous trouver à proximité du répartiteur téléphonique. Ce dernier s’étend à 3,5 km grâce à l’évolution VDSL2. Dans le cas contraire, si vous vous éloignez du central téléphonique, le débit inférieur s’invite malheureusement chez vous.

Par ailleurs, l’inconvénient de l’abonnement ADSL réside au niveau de la différence des débits ascendants et descendants. Par exemple, vous pourrez facilement et rapidement envoyer un fichier, mais il faudra par contre attendre plus de temps pour la réception. Sachez que la téléphonie et la télévision sont reliées à internet. Vous devez vous attendre à ce que la réception soit faible. Résultat : vous ne pourrez même pas recevoir la télévision chez vous. Vous pouvez accéder à internet de plusieurs manières, mais il vous sera indispensable de bien voir les différences entre la box ADSL et la fibre optique.

Qu’est-ce que la fibre ?

Les boucles de cuivre ont laissé place à la fibre optique au fil des années. Cette nouvelle technologie se distingue par sa propriété en tant que conducteur de lumière. En effet, les câbles utilisés propagent la lumière pour éviter les pertes minimes. La différence entre la box ADSL et fibre est la fiabilité de cette dernière dans la transmission de données à très grande vitesse via les réseaux internet. Il existe deux types de fibres optiques : le FTTH ou le Fiber to the home et le FTTLA ou le réseau à terminaison en câble coaxial. Le premier inclut le déploiement de la fibre optique en partant de la NRO (ou nœud de répartition optique) jusqu’au logement de l’utilisateur. Vous avez le choix entre un déploiement horizontal, vertical ou final. Il permet ainsi de raccorder l’immeuble à un modem en passant par la rue, l’immeuble ou le local même du client.

Le second n’arrive pas jusqu’au logement de l’utilisateur. La fibre jusqu’au dernier amplificateur ou le FTTLA implique l’envoi des données IP à des câbles coaxiaux. Elle n’exige pas de travaux de raccordement par rapport à la FTTH, un immeuble câblé fera l’affaire. Par contre, vous devez faire un choix pour les transmissions coaxiales : soit un débit de 1 Gb/s, soit un débit de 30 Mb/s. La différence entre la FTTH et la fibre coaxiale est que la première assure une connexion stable. Faites votre choix entre ces deux performances, mais dans les deux cas, les opérateurs proposent un débit de 200 Mb/s à 1 Gb/s. L’abonnement à la fibre présente plusieurs opportunités. Vous  pourrez effectuer des téléchargements en un temps record tout en recevant instantanément vos courriels. Recevoir la télévision en haute définition chez vous est un des avantages de la fibre optique. Le débit symétrique et le ping avec une courte durée répondent aux exigences des fervents joueurs en ligne.