zones blanches

Comment avoir internet en zone blanche ?

Une zone blanche est un territoire géographique trop éloigné du nœud de raccordement des abonnés ou NRA pour être couvert par l’ADSL. Le plus souvent, il s’agit des zones rurales, des zones peu densément peuplées ou encore des zones où la couverture ADSL n’est pas prise en charge par les FAI à cause de leur non-rentabilité. Toutefois, si un foyer se trouve en zone blanche, cela ne signifie pas pour autant qu’il ne peut pas systématiquement avoir accès à internet. En effet, il existe d’autres alternatives internet en zones blanches. Alors, pour permettre à la population de ces territoires d’obtenir une connectivité internet, voici ce que les opérateurs proposent :

– Utilisation de clés/box 3G/4G : une solution qui s’avère être très efficace lorsque vous êtes dans une zone blanche. Il s’agit d’une clé permettant de se connecter à internet via le port USB d’un ordinateur. Pour utiliser un forfait, la clé intègre une carte SIM data. Cependant, l’usage de la clé 3G ou 4G nécessite une couverture par le réseau de l’opérateur choisi.

– Passer par un réseau satellite : cette solution permet également de s’affranchir d’une zone blanche en matière d’accès internet. La réception du signal se fait à l’aide d’une parabole. Cette dernière est transmise à un modem qui permet d’obtenir la connexion à internet.

– Utiliser le WiMax ou Worldwide Interoperability for Microwave Access. C’est une technique de connexion à internet par voie hertzienne. Elle est adaptée aux foyers en zones blanches pour l’obtention d’une connexion internet. Le WiMax fonctionne par un réseau de stations émettrices installé sur des points hauts. Pour recevoir le signal, il faut s’équiper d’une antenne radio orientée vers l’une des stations émettrices. Les principaux fournisseurs en WiMax sont Alsatis, Nordnet, et A2CNET.

Où sont les plus grandes zones blanches en France ?

La majeure partie des zones blanches en France se situe dans des territoires difficiles à couvrir, notamment en montagne et dans les sites les plus reculés. Dans de telles bourgades enclavées, ni les appels, ni les SMS, ni la navigation Internet ne sont pas disponibles, que ce soit via smartphone ou tablette. La raison est que les zones blanches ne sont pas couvertes par les FAI de France, surtout les fournisseurs principaux, tels qu’Orange, SFR ainsi que Bouygues Telecom.

En 2015, environ 3582 communes ont été inscrites au programme de couverture de la Fédération Française des Télécoms (FFT) afin de bénéficier d’une bonne couverture réseau. Actuellement, selon un décret ministériel mis à jour le 15 janvier 2018, environ 541 communes de France sont officiellement situées en « zone blanche ». Quelles sont-elles ? Les régions où les zones blanches sont toujours en grand nombre sont le Grand-Est (151), l’Occitanie (89), la Nouvelle-Aquitaine (51), l’Auvergne-Rhône-Alpes (48), le Pays de la Loire (48) et la Bourgogne-Franche-Comté (32). La FFT espère que d’ici la fin de l’année des régions supplémentaires pourront aussi avoir internet en zone blanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *