Free dépasse le 10 millions d’abonnés sur mobile

Résumé

Free a dépassé le 10 millions d’abonnés sur mobile, c’est plus de 15% du marché. Le groupe mise tout sur le mobile, ce qui engendre des mauvais résultats pour le fixe. Le groupe utilise une stratégie de bas pris et des forfaits simples et compte encore déployer son réseau en 2015 pour augmenter sa rentabilité.

De très bons résultats financiers pour Free

Free est une entreprise qui se porte bien. Elle a dépassé la barrière symbolique des 10 millions d’abonnés avec un gain de 2 millions d’abonnés rien que sur l’année 2014. Cette tranche représente plus de 15% du marché actuel. En 2014, Free c’est 4 milliards de chiffre d’affaires. Il faut noter que c’est la première année que le groupe franchit la barre des 4 milliards. La principale raison de ce succès fulgurant est sans doute la capacité de couverture de Free. L’entreprise tient ses promesses de couverture en s’équipant d’une multitude d’antennes 4G. D’ici la fin de 2015, Free compte couvrir plus de 60% du territoire en 4G tandis qu’il en couvre plus de 75% aujourd’hui. Xavier Niel a déclaré que Free était tout simplement le premier à tenir ses engagements et à respecter les délais attribués.

free-10-millions-abonnes-mobile

FREE, une bonne stratégie avant tout

Les très bons résultats financiers de l’entreprise sont essentiellement dû à sa stratégie. En effet, Free mise tout sur le mobile et délaisse le fixe. Les résultats extrêmement positifs du mobile contrastent avec ceux du fixe. Sur l’année 2014, le groupe fondé par Xavier Niel dénombre plus de 220 000 abonnés. C’est peu comparé à ses concurrents directs comme Bouygues Télécom. Avec cette stratégie, Free possède autant d’abonnés que Bouygues Télécom (10 millions) seulement trois ans après avoir démarré son offre mobile. Cette stratégie de conquête des abonnés dans le milieu du mobile à permis à l’entreprise de remplir son objectif un an à l’avance.

Free mise sur le déploiement de son réseau en 2015

Grace à une stratégie de bas prix et des forfaits simples et visibles, le groupe a réussi à ramener les clients des concurrents chez eux. L’opérateur utilise également les ventes promotionnelles dans le mobile. Des centaines de milliers de clients seraient recrutés au moyen de cette méthode. Le mix d’abonnés s’embellit entre les forfaits à 2 euros et à 19.99 euros et ceux combinés à un abonnement Box Internet. A noter la performance satisfaisante des offres de location de terminaux. Le revenu moyen par opérateur mobile s’élèverait quant à lui à 13 euros. En seulement trois années, Free aura donc réussi l’exploit de rattraper Bouygues Télécom et compte déployer encore son réseau pour que sa rentabilité soit encore meilleure en 2015.

Publié par

Jeannine Hervé

Jeannine Hervé

Je surf sur Internet dès que j'ai réussi à convaincre mes parents d'acheter un modem 56K à la maison :) Car internet doit être accessible à tous, je me devais de rejoindre ce comité de rédaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *