VDSL ou Fibre THD ? Quelle technologie choisir pour votre connexion à internet ?

Vu les nombreuses offres disponibles sur le marché, prendre une décision sur sa connexion à internet est un peu compliqué. Quelle technologie choisir ? Est ce que celle-ci répondra exactement à vos besoins ? Voyez par la suite tout ce qu’il faut savoir à propos des abonnements THD proposés afin de faire le bon choix. 

Quelle vitesse de connexion vous souhaitez ?

Avant de souscrire à une offre internet, la première question que vous devez vous poser est quel débit vous souhaitez ? Le choix de l’opérateur dépendra de la réponse. Si vous exigez la perfection afin de ne jamais rencontrer le genre de problème tel qu’une connexion lente, il vaut mieux opter sans hésiter pour un FAI qui propose une connexion à 100 Mb/s au minimum. Lesquels des opérateurs actifs en France garantissent ce niveau de débit et même plus ? Vous avez le choix entre les 4 FAI suivants :

– Bouygues Telecom et sa Bbox Miami qui est disponible en version Fibre FTTH, VDSL ou ADSL accessible à partir de 15 €/mois.

– Orange et sa Livebox Play qui existe aussi en Fibre, VDSL et ADSL à partir de 34 €/mois.

– Free et sa Freebox Révolution ou encore sa Freebox Mini 4K, également compatibles avec les trois technologies précédentes, à partir de 40 €/mois et 30 €/mois.

– SFR et son forfait RED sans engagement à 15 €/mois, qui peut toujours se connecter aux 3 technologies.

Les détails sur les différentes technologies THD commercialisées sur le marché

Même s’il s’agit d’une connexion très haut débit, les technologies ne sont pas tous pareils :

-La fibre grand public est celle que l’on appelle FTTH (Fiber To The Home ou la fibre jusqu’à la maison). Son débit théorique proposé par les FAI est en général de 1 Gbit/s en débit descendant, puis de 200 Mbits/s en débit montant. Certains opérateurs peuvent offrir un débit plus bas (200 Mbits/s en download et entre 50 Mbits/s et 100 Mbits/s en upload) tout en restant toujours sur cette technologie.

-Les « fausse fibre » sont celles qui avancent un débit de 200 Mbits/s en débit descendant ou de 50 Mbits/s à 100 Mbits/s en débit montant. Les opérateurs annoncent certainement « fibre », mais les technologies utilisées ne sont pas les mêmes.

 

-Le VDSL2 figure également parmi  le très haut débit, mais il est très différent de la fibre. Le débit accordé dépend de la distance entre votre domicile et le DSLAM (distributeur de la connexion). Si votre position est à 500m par exemple, vous disposez d’un débit qui peut aller jusqu’à 100 Mbits/s en download. Par contre à 1 500m, vous devez vous contenter de 25 Mbits/s.

Publié par

Sébastien Bazin

Sébastien Bazin

Seb pour les intimes :-) Je travaille pour une grande marque depuis de nombreuses années, j'ai décidé de suivre Julie dans le comité de rédaction de ISE pour vous apporter le plus d’informations possible. N'allez pas croire que je viens faire la PUB pour mon entreprise :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *